Plus j’avance dans ma démarche du 0 waste (zéro déchet), dans la prise de conscience générale de l’impact de mes choix sur la planète, plus je m’éloigne des produits industriels et me rends compte à quel point une multitude d’article que j’ai/que j’utilise ne fait plus aucun sens à mes yeux. Que ce soit dans ma cuisine et dans la vie pratique de manière globale.

Dernièrement, je me suis penchée sur la question de la lessive et de l’adoucissant. Ayant une peau plutôt fragile, sensible et un enfant en bas âge, je savais que j’allais à un moment donné consacrer du temps à étudier le sujet.

C’est passionnant et en même temps révoltant de lire les étiquettes de ce que l’on trouve dans le commerce. Tout comme l’alimentation, les produits ménagers contiennent également de nombreuses substances peu naturelles, sans parler des substances allergènes néfastes pour la santé, ainsi qu’une liste interminable d’ingrédient au nom à peine prononçable. On comprend vite que ces articles ne sont pas vraiment eco-friendly.

On retrouve également des mauvaises surprises du côté de l’Ecolabel qui finalement n’imposerait qu’une « limitation des substances dangereuses » et une « réduction des produits issus de la pétrochimie » sans pour autant les proscrire. Au final, il est difficile de savoir à qui faire vraiment confiance. Alors, pour remédier au problème, rien de tel qu’une fabrication artisanale !

C’est là-dessus que je me suis penchée. Je me suis demandée si je pouvais faire moi-même ma lessive en contrôlant les matières premières, en ainsi éviter les emballages des produits qu’on rachète à chaque fois et respecter d’avantage l’environnement, tout en respectant davantage la nature.

Mon enquête en ce qui concerne la qualité des matières premières m’a amené à rencontrer un savonnier Suisse passionné par son métier, qui travaille dans le plus grand respect de la nature. Si vous souhaitez en apprendre d’avantage à ce sujet, je vous redirige vers deux articles explicatifs :  Arnaque au savon de Marseille et Alep et Comment bien choisir ses cosmétiques BIO et éthiques.
lessive maison

 

Faire sa lessive maison : combien de temps ça prend ? Combien ça coûte ?

C’est surement le premier aspect qui pourrait en décourager plus d’un, moi la première. Je me suis dit que ça me coûterait surement plus cher que d’acheter les versions industrielles du supermarché et que ça allait me prendre un temps fois à préparer et que ce serait compliquer. La réponse est NON, bien au contraire !

4 ingrédients c’est tout ce qu’il me faut pour préparer mon bidon de lessive ! 4 ingrédients ultra basiques qui me permettent de préparer des litres de lessives parfaites pour un quotidien plutôt « standard », pour le linge de tous les jours qui ne comporte pas de grosses tâches tenaces.

Et tenez-vous bien, cela me coûte ~ 4.- / litre en matière première !

Cerise sur le gâteau, ma lessive je la prépare en 20 minutes chrono, que je fasse par 2 ou 4 litres à la fois.

Une fois qu’on sait ça, difficile de résister à l’envie d’essayer.

4 ingrédients essentiels pour faire sa lessive maison

1) Eau

Le premier ingrédient de notre recette est tout simplement l’eau ! Je prends celle du robinet qui convient très bien (la mienne n’est pas trop calcaire cela-dit). C’est la base de notre recette.

2) Savon végétal pure et de qualité

Il existe plusieurs possibilités. Sur le web, on trouve toutes sortes de recettes mais malheureusement elles ne sont pas toutes efficaces ni très eco-friendly. Pas étonnant, car en faisant confiance aux sachets de copeaux de savon vendus sur le marché (conçu et marketé exprès pour fabriquer ses produits ménagers) on se retrouve avec la même problématique que si on achetait une lessive toute faite ; à savoir : les industrielles se foutent de la qualité, pour eux, c’est la course au prix le plus bas qui dirige la production. Marketing trompeur, on pense bien faire en achetant ces sachets, et de près on se retrouve avec des matières et ingrédients non souhaités, non écologiques, et non qualitatifs.

Notre recette a été dans un premier temps réalisée à partir de savon l’Alep authentique. Puis, nous avons réalisé qu’à long terme, il existe une alternative plus économique.

Notre quête nous a amené à croiser un savonnier Suisse, spécialisé dans la saponification à froid. Avec sa collaboration, nous avons choisi un mélange coco-colza (plus de détail un ci-bas).

3) Bicarbonate de soude 

Le bicarbonate est un ingrédient naturel que l’on ajoute en renfort au savon. Il est obtenu grâce aux cristaux de soude, en réaction avec l’eau et le dioxyde de carbone. Il est très efficace pour détacher, neutraliser les odeurs et assouplir le linge.

4) Cristaux de soude

Le Carbonate de sodium (cristaux de soude) est un nettoyant qui va compléter l’effet du bicarbonate de soude. Celui-ci est obtenu de manière naturelle dans les gisements de natron mais peut également être fabriqué à partir de sel et de craie. Son pH alcalin permet de neutraliser les acides, détartrer et dissoudre les matières grasses sur le linge. Le Carbonate de sodium neutralise également la dureté de l’eau riche en calcaire.

Bien que les cristaux de soude adoucisse l’eau, il reste un produit irritant. C’est pourquoi il faut manipuler ce produit prudemment, avec des gants si possible. Attention à ne pas inhaler de nuage de poudre lors du transvasement.

Pour info :

Je n’utilise pas d’essentielles pour ma recette, car celles-ci ne sont pas toutes sans danger pour l’environnement et n’apporte au final pas beaucoup d’odeur au linge une fois lavé.

Lessive à l’huile de coco-colza

Pourquoi avons-nous choisi cette association ?

La raison est triple. Tout d’abord le prix, le colza bio est de 35 à 50 % du prix de l’olive bio, le prix de l’olive bio ne cesse d’augmenter, à cause des pertes de la production italienne.

Ensuite une raison personnelle ; l’huile d’olive est une huile très noble, ce serait presque dommage de transformer un si beau produit en détergent. Quant à produire un détergent naturel autant le faire avec un produit local (et non animal), il reste donc le colza.

Et enfin à propos du Coco, il faut savoir qu’en détergence le Coco (comme le palme ou le palmiste) a la propriété d’être le surfactant le plus agressif. Autrement dit, c’est le plus lavant de toute les huiles végétales (avec le palme ou le palmiste). Pour la maison, elle convient parfaitement pour le linge ou la vaisselle.

Pour résumer il est moins cher, plus cohérent et plus lavant d’utiliser une combinaison coco/colza que de l’olive pure.

Print
lessive maison

DIY : recette de lessive maison ultra-facile


  • Author: Nawaï Li
  • Temps de préparation: 10min
  • Temps de cuisson: 5min
  • Total Time: 15min
  • Quantité: 2 litres 1x

Description

Une recette de lessive maison écologique ultra-simple à faire soi-même avec seulement 4 ingrédients !


Scale

Ingredients

  • 1,8 l d’eau
  • 120g de mélange de savon coco-colza (ou Alep)
  • 100g de bicarbonate de soude
  • 100g de cristaux de soude
  • 1 bidon de 2 litres (ou un bac en plastique)

Instructions

  1. Dans une grande casserole, portez l’eau à ébullition. Retirez du feu puis ajouter le savon en copeaux (si vous avez un bloc de savon, râpez-le au préalable). Mélanger quelques instants jusqu’à ce que le savon soit bien dissous.
  2. Laissez refroidir quelques miutes puis ajoutez le bicarbonate de soude et les cristaux de soude. Mélangez.
  3. Transvasez votre lessive dans un bidon. Attendez que le mélange soit revenu à température ambiante pour fermer votre bidon.

C’est prêt !

En fonction de la température et du mélange de savon que vous utilisez le mélange peut être plus ou moins solide. Je vous propose de transvasez votre lessive dans un bac en plastique muni d’un couvercle et de prendre votre lessive à la louche. Cette technique fonctionne parfaitement autant pour les lessives qui seraient + liquides que celles qui auraient tendance à être « gélatineuse ».

.Adaptez le dosage en fonction du contenu de votre machine (commencez par 1/2 pot à yaourt par exemple et voyez si cela convient).


Notes

1 fois par mois, il est fortement conseillé de faire tourner votre machine à vide à 90 degrés avec l’équivalent d’environ 2 pots de yaourt de vinaigre blanc. Cela permet d’entretenir votre machine et d’éliminer les résidus gras du savon.

  • Catégorie: DIY
  • Cuisine: universelle

Nutrition

  • Calories: 100% fait maison avec amour

Keywords: DIY, lessive maison, lessive BIO

Pour compléter ma lessive, j’ai également réalisé mon adoucissant maison, que je prépare avec les mêmes huiles essentielles que ma lessive. C’est prêt en 5 minutes chrono !

Que faire en cas de tâches tenaces ?

La recette de lessive est parfaite pour une utilisation quotidienne. Cependant il arrive qu’on ait des vêtements tâchés ou ternis par le temps.

Voici comment compléter votre lessive avec 2 ingrédients que j’ai toujours en stock dans ma buanderie.

Le percarbonate de soude : le blanchissant efficace !

Le percarbonate de sodium se présente sous forme d’une poudre granuleuse blanche et est fabriquée à partir de carbonate de soude et d’eau oxygénée. C’est pour cette raison qu’on l’appelle aussi l’« eau oxygénée solide ». C’est un produit écologique, biodégradable et non nocif pour l’environnement qu’il est intéressant d’avoir un stock si on confectionne ses propres produits ménagers, il se retrouve dans de nombreuses recettes.

Son action est efficace dès 40 degrés, mais l’est encore plus à 60 degrés. Il a une action anti-bactérienne et désinfectante assez puissante. Il doit être utilisé avec des gants, car c’est un produit décapant qui pourrait irriter votre peau.

–> Pour le linge blanc il se montre particulièrement efficace comme agent blanchisseur grâce à ses propriétés oxydantes. Vous pouvez ajouter 1 à 2 c.à.s de percarbonate de soude à votre machine qui contient du linge blanc uniquement. Vous pouvez laver à 40 ou 60 degrés.

–> Pour les couches lavables, les bodys ou pyjamas salis de bébé vous pouvez ajouter 2 c.à.s de percarbonate de soude et laver à 60 degrés.

–> Pour le linge de couleur, je lance ma lessive à 30 degrés et ajoute 1 c.à.s de percarbonate de soude directement dans le tambour.

Attention cependant à ne pas utiliser le percarbonate de soude avec le linge délicat comme la soie et la laine, ces matières peuvent être abîmées.

Les cristaux de soude : anti-calcaire et détachant !

— > Une autre astuce pour le linge très sale (en complément de votre lessive maison): ajoutez 3 c.à.s de cristaux de soude, à dissoudre dans une tasse d’eau chaude, mettre dans le bac à assouplisseur. Cela va nettoyer en profondeur votre linge et le dépôt de calcaire dans la machine.

 

Envie de faire un cadeau original à un ami ou un membre de sa famille ?

Offrez une bouteille de votre lessive fait maison ! Un cadeau consommable malin qui sera des plus surprenants !

Et si vous avez été séduit par la lessive homemade, vous le serez tout autant par la recette de l’adoucissant pour compléter l’action en machine !

 

id vulputate, commodo suscipit Phasellus adipiscing ipsum leo. Nullam commodo