Cette semaine je vous emmène avec moi à la découverte de magnifiques paysages au coeur des Alpes Bernoises.

Une envie folle qui me trottait dans la tête depuis déjà un petit moment. Depuis mon roadtrip au Lac de Moiry l’automne dernier, je me suis rendue compte à quel point on habitait un pays riche en somptueux paysages et je me suis faite la promesse de partir plus souvent, sac à dos et appareil en main, découvrir notre magnifique Suisse.

Je vous propose cette fois de découvrir un mini roadtrip de 36 heures vraiment sympa que je partage avec mon ami blogueur Ben (La Route de Ben). Notre petit challenge était le suivant : partir à l’aventure, avec un tout petit porte-monnaie, sans rien organiser à l’avance afin de nous laisser guider par nos envies du moment et s’en mettre plein les yeux !

Lausanne – Lauterbrunnen

Cette destination nous l’avons choisie ensemble pour de très bonnes raisons.

Facilement accessible que ce soit en train ou en voiture, elle offre un cadre idyllique vraiment différent de notre région. Lauterbrunnen est un centre stratégique, aux coeurs de régions connues pour leurs magnifiques chutes d’eaux, idéal pour les amoureux de nature et d’activités atypiques. Respirez, prenez une grande bouffée d’air, on part au coeur des montagnes là ou l’air est pur et le ciel bleu (enfin, si vous avez de la chance !)

Pique-nique au bord du lac à Faulensee

Nous sommes partis en milieu de matinée, depuis Lausanne il faut compter environ 2 heures de trajet en voiture. Suivez Berne puis partez direction Interlaken. Une fois l’autoroute quittée à Spiez, vous apercevez le Lac de Thoune pour la première fois. Tout au long de la route cantonale vous avez la possibilité à plusieurs reprises de vous arrêter, ce qui est vraiment tentant en longeant le bord du lac d’aussi près. Avec un ciel aussi radieux, c’était l’occasion idéale pour faire une petite pause, profiter du soleil et manger une petite morse.

Ce que l’on vous recommande pour un roadtrip en mode -low cost- c’est de partir avec votre pic nique préparé le matin ou la veille au soir. Ainsi, vous pouvez profiter de manger à votre aise en vous arrêtant dès que vous avez un coup de coeur et que le paysage vous plaît. Cela vous évite de payer cher pour mal manger (car malheureusement les petites stations-services et autres restoroutes ne sont pas des références en matière de bonne nourriture).

Lac de Thoune

Lac de Thoune Faulensee

Lac de Thoune interlaken

 

Lauterbrunnen au début du Printemps

Arrivé à Lauterbrunnen on est tout de suite séduit par le cadre unique de ce lieu, situé entre de gigantesques parois rocheuses et de hauts sommets. Avec ses 72 cascades rugissantes ainsi que ses vallées retirées, ses alpages fleuris et ses hôtels de montagne isolés, la vallée de Lauterbrunnen est l’une des plus importantes réserves naturelles de Suisse. C’est une région qui regorge de trésors, qui offre à chaque saison de quoi émerveiller ses visiteurs, avec son lots d’activités far et ses paysages époustouflants.

Pour notre Roadtrip de 36 heures, nous avons choisi de loger dans un petit « hôtel » qui propose des chambres pas très chères. On a opté pour un confort minimum, sachant que l’objectif était de partir à l’aventure et non pas de faire un séjour Spa-5 étoiles. Nous avions pour une quarantaine de francs par personne accès à un lit superposé dans une chambre privée, un petit balcon, le wifi ainsi que les WC/douches sur le même palier mais à l’extérieur de la chambre. Des prestations vraiment très simples : pas de room service ni de restaurant. Néanmoins très propre, bien accueillis et adapté à nos besoins.

Lauterbrunnen cascade

Lauterbrunnen tourisme

Remontée mécanique Lauterbrunnen – Grütschalp – Mürren

Pas le temps de s’attarder à l’hôtel. On a qu’une envie, c’est de partir à l’aventure ! On a fait confiance à notre instinct et notre curiosité s’est portée sur cette impressionnante remontée mécanique que nous avions remarquée à notre arrivée.

Sur la demi-journée qu’il nous reste nous avons opté pour un aller-retour Lauterbrunnen – Grütschalp en téléphérique puis du trajet en petit train qui sépare Grütschalp du village de Mürren. Pour environ 22.- par personnes et une vingtaine de minutes de trajet vous changez radicalement de décors. Nous voilà entouré de montagnes imposantes aux sommets enneigés.

Remontée mécanique Lauterbrunnen Mürren Grütschalp

Découverte du village de Mürren

Mürren est le plus haut village du canton de Berne à être habité toute l’année. Il est situé sur une terrasse surplombant la vallée de Lauterbrunnen à 1650 m d’altitude. A l’arrivée déjà on est conquis par le décor qu’offre les montagnes se trouvant juste en face de nous. On a l’impression d’être face à un tableau aux milles reliefs et à cet instant précis, on se sent bien petit face à l’immensité de la nature. Voilà qui donne le ton de notre périple. Déconnexion totale garantie, on oublie tout, on savoure simplement le moment présent.

Profitez d’une ballade tranquille pour faire le plein de soleil et d’air pur. Partez à la conquête de la plus grosse stalactite que vous trouverez en chemin ou encore tentez de photographier les objets les plus insolites que vous trouverez en chemin. Il y a des petits trésors et plein de curiosités à découvrir pour celui qui cherche bien et qui ouvre l’oeil.

Mürren montagne

Mürren paysage nature tourisme

BON PLAN :

Fidèles à nos habitudes, entre deux poses photos on a eu une envie irrésistible de boire un bon café. C’est un peu par hasard le long de notre promenade champêtre que nous avons atterri devant le café LIV, une petite enseigne à la façade tout à fait charmante qui propose de délicieux cafés BIO et même quelques pâtisseries Vegan.

Café LIV Mürren Berne

Mürren café BIO

BON A SAVOIR : Depuis Mürren, vous pouvez aller jusqu’à Schilthorn en prévoyant une journée complète de découverte. Vous y découvrirez le restaurant tournant du Schilthorn et sa superbe vue à 360° qu’offre le sommet, englobant le célèbre le trio alpin Eiger-Mönch-Jungfrau et qui s’étend du Mont-Blanc jusqu’à la Forêt-Noire.

Après cette belle découverte nous redescendons de notre petit nuage et rejoignons Lauterbrunner déjà plongé dans l’ombre. A l’arrivée de la nuit, vous pouvez admirer la célèbre cascade Staubbach. Bien qu’un peu timide en cette période de l’année, on apprécie quand même le clin d’oeil avec une petite envie de revenir en été pour profiter d’un tout autre spectacle.

Paysages Suisse

Jour 2 : Lauterbrunnen – Kleine Scheidegg

C’est ce matin que l’aventure a connu comme un petit « quack ».

Mais heureusement qu’avant tout, on a pu profiter d’un bon petit déjeuner complet comme je les aime. J’ai été surprise de découvrir que dans la région les restaurants et les petits cafés sont super attentifs aux allergènes et proposent très facilement des alternatives végétariennes et vegan. Il est facile de trouver un endroit où l’on vous sert un jus de fruits et de légumes fraîchement pressés et des collations à la fois saines et nutritives. De quoi faire le plein d’énergie et pour la journée qui nous attend, c’est essentiel !

Direction la gare de Lauterbrunnen avec un objectif en tête : grimper en altitude !

Gare Lauterbrunnen

On avait entendu parler de la Jungfraujoch et on avait en tête de grimper jusqu’à ce très célèbre Top of Europe. Oui enfin, c’était avant d’apprendre que ma carte journalière des CFF n’était pas valide pour grimper là-haut. Oups…

Partir à l’aventure sans rien prévoir c’est vraiment une expérience que je recommande pour les amoureux de quotidien hors du commun, en revanche cela signifie aussi qu’il faille être flexible à tout moment et capable de rebondir face à des situations pour le moins inattendues.

C’est une fois bien installés dans notre petit train qui commence à grimper que nous apprenons qu’il faut payer 180.- par personne pour monter jusqu’à Jungfraujoch. Sans abonnement général CFF ni abonnement demi-tarif vous payerez le prix plein pour monter, car la compagnie de train n’appartient pas aux CFF et par conséquent ma carte journalière n’avait aucune valeur pour ce parcours.

Afin de respecter notre souhait d’aventure accessible au plus grand nombre, nous avons fait le choix de ne pas monter jusqu’à la Jungfraujoch. Nous avons opté pour une alternative moins coûteuse mais qui nous à tout de même permis de grimper en altitude. Pour un peu moins de 25.- par personnes nous nous sommes arrêtés à Kleine Scheidegg.

La Kleine Scheidegg (la Petite Scheidegg) est un col ferroviaire suisse entre l’Eiger et le Lauberhorn dans l’Oberland bernois à tout de même 2061 mètres d’altitude. Il est situé à la frontière des communes de Lauterbrunnen et de Grindelwald. Arrivé là-haut on est époustouflé par la beauté du paysage. Nous sommes entourés de neige sous un soleil rayonnant et un ciel uniforme d’un bleu franc. La région est connue pour ses pistes de ski mais pas que…

Petite Scheidegg tourisme

Berne Suisse

Kleine Scheidegg luge

Descente en luge de Kleine Scheidegg à Wengen

Vous l’aurez compris, nous n’étions absolument pas préparés à skier comme la plupart des touristes qui savaient très bien quelle activité les attendaient. Cependant, les pistes que l’on peut apercevoir depuis notre point d’arrivée sont trop tentantes !

Hey Ben ! Et si on faisait de la luge ?!

En voiture Simone ! Ou plutôt devrai-je dire en luge Simone ! Aussitôt dit, aussitôt loué. Pour 15.- par personne nous voilà équipé d’un superbe traîneau prêt à dévaler les pentes. Pas vraiment équipé pour la situation c’est notre âme d’enfant qui nous a poussés à vivre l’expérience. Et c’était la meilleure idée que nous pussions avoir.

C’est parti pour bien 1h30 de descente de luge le long des pistes de skis. Fous-rire garanti et souvenirs gravés à vie ! Le temps s’arrête, On prend une grande bouffée d’oxygène et c’est parti. Quel bonheur de profiter des pistes par ce temps. Il faut quand même avouer qu’un pantalon imperméable aurait été utile pour éviter de finir les fesses trempées. Mais au-delà ce ça, l’expérience est simplement magique. La luge c’est un engin original qu’il est pratiquement impossible de contrôler (surtout pour freiner) il faut doubler d’imagination et de chance pour suivre le parcours ce qui vous garantit de sacrés éclats de rires et quelques petits accidents mythiques que vous ne serez pas prêt d’oublier !

Que vous soyeux en famille ou entre amis, cette activité à la particularité d’être complètement atypique et sans contraintes. Vous pouvez arriver au sommet de Kleine Scheidegg et louer tout simplement l’équipement nécessaire, puis le retourner à la station de fin de votre parcours, qui pour nous était Wengen. C’est vraiment pratique de pouvoir restituer nos luges directement à la gare, puis de reprendre le train pour redescendre à Lauterbrunnen.

Wengen luge activité

Wengen

Wengen

Prix et infos pratiques du roadtrip à Lauterbrunnen

De retour à Lauterbrunnen, nous profitons d’une dernière pause vitaminée au Airtime café pour faire les comptes de notre petite escapade afin de vous transmettre toutes les informations utiles si vous aussi vous avez été séduit par l’idée.

En tout et pour tout nous arrivons à un total de 178.- par personne, ce qui comprend le logement, les activités, les repas ainsi que les différents transports.

Infos et liens pratiques :

Vous êtes curieux de découvrir le récit de mon ami Ben ? Découvrez son article : Alpes Bernoises ; de Lauterbrunnen à Kleine Scheidegg

Merci Ben pour cette belle aventure !

 

Office du tourisme de Lauterbrunnen  / Airtime café / LIV café / Valley Hostel

 

A bientôt pour de nouvelles aventures champêtres !

Lauterbrunnen hiver tourisme

tempus Lorem elementum sit sed ut amet, elit. eleifend ut