Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler des repas du soir et pourquoi je recommande des menus plutôt végétariens à ce moment de la journée.

Le soir, souvent on considère que c’est le repas le plus copieux de la journée. Peut-être parce que le midi sur son lieu de travail on mange « à la va-vite », ou simplement que le soir on se retrouve en famille ou entre amis et qu’on a plus de temps pour manger, ou pour manger un repas complet.

Si on a tendance à manger trop, des aliments qui sont longs et difficiles à digérer et qu’en plus on mange tard ; alors la digestion sera péjorée par l’approche de l’heure du coucher et à ce moment-là le corps aimerait être davantage focus sur la préparation au repos plutôt qu’à s’afférer à la digestion.

Si il doit se focaliser davantage sur la digestion, l’impact sur le sommeil sera négatif et c’est ainsi que différents troubles peuvent apparaître : digestion difficile, trouble de l’endormissement, du sommeil…

C’est un facteur biologique que l’on nomme le cycle circadien, qui est valable pour tous et qui fluctue en fonction de la luminosité entre autre (lever/coucher du soleil et de la lune). C’est ainsi, le soir le corps se prépare au repos, à la tombée de la nuit, plusieurs acteurs majeurs se mettent en place de façon automatique et inconscient (sécrétions d’hormones et autres…), il est donc intéressant d’accompagner tout en douceur son corps et d’éviter les surcharges.

Ainsi, l’on sait que les protéines animales sont plus difficiles et longues à digérer que les protéines végétales par exemple. On peut imaginer cependant opter pour un poisson le soir (plus facile à digérer que des viandes rouges par exemple) ou opter pour un menu végétal, encore mieux pour le soir.

C’est ainsi que m’est venue l’envie de boulette à la sauce tomate.

Je vous propose une recette très simple de boulettes végétales, très nutritives et bien assaisonnée.

Boulettes vegan nutritives sans gluten

boulette vegan

L’idée ici n’est pas de se priver de précieuses protéines, au contraire ! L’apport de protéine le soir fait sens il serait bête de s’en priver.

On oublie souvent que les protéines se trouvent aussi dans le règne végétal, ce sont des protéines tout aussi intéressantes, à condition bien-sûr de savoir les associer et d’avoir une alimentation équilibrée pour apporter à son organisme tous les acides aminés essentiels dont je parlerai lors d’un prochain post.

La recette de boulettes végétales se compose d’une base d’oléagineux et de graine, plus précisément de noix de cajou, d’amande et de graines de tournesol. La recette est facile puisque l’on peut tout mixer en même temps et on obtient rapidement une pâte homogène un peu collante, très facile à rouler entre ses mains pour former les boulettes.

Ce qui est intéressant c’est que l’on peut tout à fait varier les ingrédients de base en fonction de ce que l’on a en réserve chez soi. On pourrait remplacer par exemple les graines de tournesol par des graines de courge, ou alors ajouter des graines de chanvre pour varier les apports. On pourrait ajouter des noisettes, les saveurs seraient différentes et intéressantes.

L’idée de la recette des boulettes vegan c’est que vous puissiez l’utiliser comme étant une base puis ensuite vous pouvez l’adapter selon vos envies du moment.

La recette pourrait tout à fait se consommer crue, à peine tiède si l’on souhaite profiter pleinement d’un maximum de nutriments.

boulette vegan

Panure sans gluten, aux amandes et à l’ail

Une fois que vous aurez réalisé les boulettes, vous pouvez les aromatisées comme vous le souhaitez. J’ai choisi de réaliser une panure sans gluten, uniquement à base d’amande que je mixe en poudre avec de l’ail frais et un peu de sel de qualité. Cette panure apporte un peu de peps aux boulettes et forme une petite croute légèrement croustillante après un rapide passage au four.

On pourrait tout à fait imaginer ajouter de la ciboulette fraîchement ciselée à cette étape, remplacer les amandes par des noix, des noisettes. Ajouter du poivre ou des épices comme par exemple un mélange de curry de qualité. Les possibilités sont infinies et j’espère que vous aurez du plaisir à tester de nouvelles combinaisons.

panure sans gluten

Une fois les boulettes réalisées, vous pouvez les conserver aussi bien au réfrigérateur quelques jours ou alors les congeler (crues) pour avoir un stock.

Aujourd’hui j’accompagne mes boulettes d’une sauce tomate maison, c’est une combinaison que j’aime particulièrement et je vous propose de compléter le menu en ajoutant une poêlée de légumes sautés par exemple, et d’éventuellement une petite portion de féculent, comme par exemple des pâtes de sarrasin ou un peu de riz complet.

Voilà l’exemple d’un repas du soir équilibré, tout doux pour l’organisme (alcalin), rapide à préparer et plein de saveurs.

boulette vegan

Bon appétit !

 

Print
clock clock icon cutlery cutlery icon flag flag icon folder folder icon instagram instagram icon pinterest pinterest icon facebook facebook icon print print icon squares squares icon
boulette vegan

Boulettes végétales, sans gluten et sans lactose


  • Author: Nawaï Li
  • Temps de préparation: 20min
  • Temps de cuisson: 15min
  • Total Time: 35min
  • Quantité: 30 boulettes 1x

Description

Des boulettes vegan à base d’oléagineux et de graines recouvertes d’une panure d’amande et d’ail frais.


Scale

Ingredients

Les boulettes :

  • 1/2 verre de noix de cajou
  • 1/2 verre d’amande complète
  • 1 verre de graine de tournesol
  • 1/2 tasse de farine de riz (ou de panure)
  • 2 c.à.s de sauce soja BIO
  • 1 gousse d’ail
  • 1/4 de verre d’eau

La panure

  • 1 verre d’amande complète
  • 3 gousses d’ail
  • un peu de sel aux herbes

Instructions

Préchauffez le four à 200 degrés.

  1. Commencez par préparer la panure en mixant tous les ingrédients quelques secondes, jusqu’à obtention d’une belle poudre. Réservez.
  2. Déposez tous les ingrédients des boulettes dans le bol du robot et mixez à pleine puissance environ 10 secondes. Vous obtenez une pâte collante mais homogène.
  3. Roulez les boulettes entre les mains et passez-les dans la panure amande-ail.
  4. Déposez les boulettes sur une plaque munie d’un papier de cuisson et enfournez 15 minutes.

Les boulettes sont prêtes lorsqu’elles sont légèrement dorées.

Notes

Selon le taux d’humidité et la consistance de votre farce à boulette, adaptez les quantités d’eau pour obtenir une pâte un peu collante mais qui se roule en boulette facilement. Si votre pâte est trop humide, ajoutez un peu de panure (ou de farine de riz). Il faut cependant que la pâte soit un peu collante pour pouvoir paner les boulettes ensuite.

  • Catégorie: plat
  • Cuisine: europe

Keywords: boulettes, végétal, vegan, sans gluten

massa leo ut risus. sit consequat.