Un classique dont on ne se lasse pas à l’arrivée de l’ail des ours : le pesto.

Avant de profiter pleinement du pesto au basilic, la nature nous offre de magnifiques feuilles d’ail des ours dès l’arrivée du printemps. Voilà de quoi sortir de l’hiver avec un coup de fouet énergétique directement proposé par Mère nature !

Si vous ne l’avez pas encore lu, je vous suggère de faire un petit tour sur mon article dédié à l’ail des ours, comment le cueillir et le préparer en toute sécurité. Avant de vous lancer dans la cueillette si c’est votre première fois, je vous conseille de vous faire accompagner pour bien apprendre à reconnaître l’ail des ours et éviter les mauvaises surprises… Mais ne vous découragez pas, l’ail des ours on en trouve facilement au marché et parfois même dans certaines grandes surfaces ! Dans ce contexte, vous pouvez le préparer les yeux fermés.

Pour préparer un bon pesto d’ail des ours, il nous faut des ingrédients d’excellentes qualité, zoom sur les huiles utilisées et sur leur mode de conservation.

meilleure recette pesto ail des ours

Quelle huile choisir pour réaliser un pesto de qualité ?

Lorsqu’on parle de cuisine santé, on s’intéresse à la qualité des lipides (graisses) dans l’assiette. Loin d’être à diaboliser, les bonnes graisses sont essentielles au bon fonctionnement de notre organisme et agissent comme protecteur et anti-inflammatoire de haute importance. C’est pour cette raison qu’il faut bien les choisir, et ne pas les confondre avec les graisses de mauvaises qualité, homogénéisées, transformées et raffinées.

Une huile de qualité se choisi en fonction de son utilisation. Ici, nous réalisons un pesto cru que nous souhaitons conserver au frais. Nous allons donc sélectionner des huiles compatibles qui nous apporterons de nombreux bienfaits et nous permettront de bien assimiler les vitamines dites « liposolubles », naturellement présentes dans l’ail des ours et les ingrédients qui composent le pesto cru.

Huile d’olive

On la choisira BIO, de première pression à froid, achetée dans une bouteille en verre foncée de préférence (qui permet une meilleure conservation, notamment par rapport à la protection de la luminosité).

Il s’agit là du choix le plus facile et efficace pour réaliser votre pesto. L’huile d’olive est très stable à la conservation et vous apportera d’excellents nutriments. Son goût ne dénaturera pas les saveurs prononcées et typiques de l’ail des ours.

Huile de colza

Une huile que l’on trouve facilement chez nous puisque notre pays en produit. Là aussi, comme pour l’huile d’olive, on privilégiera une huile de colza BIO, de première pression à froid, contenue dans une bouteille en verre foncée.

J’aime associer l’huile d’olive à l’huile de colza pour la réalisation des pesto crus, elles se complètent bien et sont toutes les deux très stables à la conservation, sans grand risque d’oxydation (attention cependant à bien respecter la conservation au réfrigérateur, voir les notes mentionnées sur la recette plus bas).

Ce mélange représente un véritable atout anti-inflammatoire dont les saveurs se marieront parfaitement avec celle de l’ail de ours.

Autres huiles

J’aurai pu sélectionner d’autres huiles, comme une huile de noix ou de chanvre. Ces deux dernières sont très riches en oméga 3 (acide gras poly insaturés ultra importants pour notre organisme). Pour cette raison précise, elles ont un temps de conservation limitée car elles sont particulièrement sensibles à l’oxydation (contact avec l’oxygène) et la lumière. Si vous souhaitez opter pour ces huiles (je le fais régulièrement pour varier mes apports), j’opte pour une recette « one shot », c’est à dire que je prépare juste la portion dont j’ai besoin pour mon repas. Ainsi, pas de problème d’oxydation et on profite à 100% des bienfaits de ces huiles. De plus, leurs saveurs prononcées vous offriront une variante de la recette de base et pourra surprendre vos papilles ! Vive la diversité !

 

pesto ail de sours

Recette du meilleur pesto à l’ail des ours

Une fois votre pesto réalisé, il ne vous reste plus qu’à préparer un plat qui le sublimera !

La première idée qui nous vient en tête serait celle d’un bon plat de pâte accompagné de pesto à l’ail des ours. Mais d’un point de vue nutritionnel, je ne suis pas totalement convaincue par ce plat qui serait déséquilibré (trop de glucides et manque de fibre principalement).

Je vous suggère donc une variante plus équilibrée, tout en intégrant quelques pâtes complètes, pour une assiette nutritive et gourmande.

Tagliatelle et légumes au pesto

Arrêtons-nous quelques instants sur la bonne répartition des différents aliments de l’assiette.

Pour un plat santé, on optera pour 50% de végétaux (ici carotte, chou-fleur et fenouil) cuits à peine 10minutes à la vapeur pour préserver un maximum des bons nutriments.

Ensuite, je vous l’accorde, exceptionnellement, 30-40% de pâtes complètes de qualité. Les céréales complètes contiennent naturellement plus de fibre, ont un IG inférieur que leur version raffinée, et apportent des minéraux (grâce au germe et à l’écorce qui est conservée).

le 10% restant sera donc notre pesto à l’ail des ours et quelques noix de pécan torréfiés histoire d’apporter un peu de crunchy dans l’assiette. Ajoutez l’ail des ours toujours au moment du service, ne pas le faire chauffer pour conserver ses vertus.

Touche finale : j’ajoute un trait d’huile de qualité supplémentaire sur mon assiette avant le service.

légumes et pâte au pesto à l'ail des ours

 

Si comme moi vous êtes fan d’ail des ours, voici quelques idées de recettes qui pourraient bien vous plaire et vous permettre de varier les plaisirs !

 

Print
clock clock icon cutlery cutlery icon flag flag icon folder folder icon instagram instagram icon pinterest pinterest icon facebook facebook icon print print icon squares squares icon
meilleure recette pesto ail des ours

Pesto à l’ail des ours


  • Author: Nawaï Li
  • Temps de préparation: 10min
  • Total Time: 10min
  • Quantité: 1 bocal 1x

Description

Une recette de pesto cru à l’ail des ours pour accompagner vos plats préférés.


Scale

Ingredients

  • 2 poignées d’ail des ours
  • 5 c.à.s d’huile d’olive
  • 5 c.à.s d’huile de colza
  • 1 petite poignée de noix de pécan torréfiées
  • 1 morceau de parmesan (animal ou végétal)

Instructions

  1. Lavez et essorez soigneusement l’ail des ours (voir recommandations ici). Déposez-le dans le bol du mixeur.
  2. Ajoutez les huiles, les noix de pécan et le parmesan.
  3. Mixez le pesto quelques secondes (ne doit pas chauffer) jusqu’à obtention d’une sauce homogène. N’hésitez pas à ajouter un peu d’huile pour diluer davantage votre pesto.

Conservez votre pesto dans un bocal hermétique au réfrigérateur, en prenant soin d’ajouter une petite couche d’huile protectrice après chaque usage pour une bonne conservation.

Notes

Le pesto se conserve très bien au réfrigérateur et il peut également être congelé en petite portion pour une utilisation tout au long de l’année.

  • Catégorie: sauce
  • Cuisine: europe

Keywords: ail des ours, sauce, pesto

elit. ante. risus. neque. nunc et, leo pulvinar Praesent velit, id, accumsan